Comme pour beaucoup de maladies multifactorielles, la question du lien entre les mammites et l’alimentation est posée par les éleveurs et les intervenants en élevage.

L’alimentation n’a pas d’effet direct sur le risque d’infection mammaire. Cependant, certains évènements (transitions alimentaires, déséquilibres ou déficits alimentaires, etc.) peuvent fragiliser les défenses immunitaires de l’animal. Il faut donc apporter la plus grande attention à l’alimentation et analyser les différentes pistes en cas d’augmentation du nombre d’infections mammaires.

Une synthèse à destination des conseillers fait le point sur les connaissances actuelles concernant l’impact de l’alimentation sur les mammites :

  • Rationnement équilibré en énergie et en protéines,
  • Alimentation en vitamines et minéraux,
  • Maladies métaboliques, des effets démontrés,
  • L’œdème mammaire, des répercussions sur les mammites.

 

Disponible sur demande à planmammites@cniel.com

Email Facebook Twitter Imprimer